6 juin 2006

3 commentaires:

prisdu63 a dit…

Malgré des conditions de vie plutôt difficiles,Ils demeurent sereins ....Je me demande finalement qui d'eux ou de nous a le plus besoin l'un de l'autre ?
Peut-être est-ce dans ce sens qu'Ulrich nous invite à réfléchir ?
En tout cas ,trés jolie photo!

BODNATH a dit…

C'est sùr, leurs visages rayonnent, ils ont toujours le sourire malgré les très mauvaises conditions de vie. peut-étre que nous les "nantis" et qui ne sommes jamais heureux nous pourrions penser un peu plus souvent à eux et méditer sur nos conditions de vie qui, par moment, me égènent".ULRICH merci pour vos photos qui sont superbes et que je j'enregistre. Fleurmorine

prisdu63 a dit…

Bonjour à tous,
Hé bien! quel amoncellement de nouveautés nous offre Ulrich...
Déjà depuis la France il nous proposait de magnifiques articles. Depuis le Népal c'est un florilège d'objets fa-bu-leux!
Je suis pour ma part trés attirée par l'art du tangka. Je suis servie comme une reine. Je convoite ces peintures qui se révèlent comme une nourriture spirituelle d'êtres en phase d'éveil. Leurs couleurs chaudes se fondent dans le décor même peuplé de créatures fantastiques.Chaque divinité est représentée et dessinée avec méticulosité et la finition sublimée par des petites notes de filets d'or.L'harmonie d'un tangka se mêle à un état d'âme. Je constate , à fortiori que l'on ne choisit pas un tangka.c'est lui qui nous choisit.Un tangka n'habille pas banalement un mur en recevant des "c'est beau".Il doit se confondre avec notre propre image.
enfin ,cela reste ma perception des choses bien sûr!
et celle-ci demeure éveillée lors de mes multiples visites auprés d'himalayan cargo..
M.Ulrich, quel immense privilège que de partager la vie de tous ces artistes.
Quelle route, quel parcours, quel travail mais que de bonheur,n'est-ce pas...